Définition de la pyrale du buis.

La pyrale du buis fait partie de l’espèce des lépidoptères provenant de la famille des Crambidae. Ce papille nocturne vient de l’Extrême Orient. Il est apparu en Europe au début des années 2000 et c’est très vite propagé. Elle doit son nom au fait qu’elle cause de forts dégâts dans le buis. La pyrale du buis est capable de détruite des buis en peu de temps.

Cycle de vie de la pyrale du buis

Ce papillon a trois phases distinctes qui sont la chenille, la chrysalide puis l’adulte.

La chenille pyrale du buis est facilement reconnaissable car elle dispose d’une tête noire luisante et le reste de son corps est de couleur verte claire. Elle comporte aussi des longues stries qui sont vertes foncées. De plus la chenille pyrale du buis a des verrues noires ainsi des poils blancs très longs. Elle dispose en outre de 10 fausses pattes abdominales et de trois paires de vraies pattes. Son stade est de 4 semaines avant de devenir une chrysalide. A la fin de ce stade, la chenille mesure environ 40 mm. Elle vit sur les feuilles de buis qu’elle détruit pour se nourrir et cela arrive le plus souvent durant le mois de mars.

La chrysalide chenille du buis mesure 21 mm elle est verte puis avec le temps elle devient brune. Son cocon est composé de feuilles et de soie et il sert à la protéger.

La pyrale du buis adulte peut mesurer entre 36 mm et jusqu’à 44 mm. Ses ailes sont de couleur blanche nacrée avec une brande brune foncée et des irisations violettes et or. C’est grâce à cela que la pyrale du buis est facilement identifiable car c’est la seule à posséder ce type d’ailes. Il existe aussi une autre pyrale du buis qui est plus méconnue qui a le corps brun et les ailes brunes et un croissant de lune blanc. Ces papillons volent entre juin et octobre et pendant un an il peut y avoir jusqu’à 3 générations de pyrale du buis au cours d’une année.

Présentation des différentes chenilles

Il existe 3 sortes de chenilles qui sont dangereuses pour les fleurs et toutes sortes de plantations.

La chenille verte : description

La chenille verte fait partie des lépidoptères qui détruisent les jardins. Un papillon dépose des œufs qui donne naissance à des chenilles. La chenille verte possède toujours deux couleurs qui peuvent être le vert et l’orange, le vert et le jaune et aussi le vert et le noir. Cette chenille est herbivore et elle aime se nourrir principalement avec des plantes encore jeunes qui ont des feuilles tendres. La chenille verte passe son temps à manger jusqu’à devenir un papillon.

La chenille noire : présentation

La chenille noire est le dernier stade du Paon du Jour. C’est une espèce des lépidoptères qui est de la famille des Nymphalidae dont la sous-famille est les Nymphalinae avec pour tribu les nymphalini. La chenille noire évolue beaucoup durant leurs différents stades. Au moment de la naissance, elle mesure environ 3 mm. Cette chenille noire paon du jour dispose d’une tête noire volumineuse et luisant et d’un petit corps blanc vert. Avec le temps, la chenille devient de plus en plus proportionnée et sa couleur change pour devenir verte et brune. Puis lors de la dernière phase, la chenille noire obtient sa morphe finale qui est une robe noire et brillante avec des séries de soies épineuses et des points blancs sur ses segments. Elle mesure environ 1 cm cependant à force de manger, elle ne cesse de grandir pour atteindre les 4 cm. La chenille noire finit par se cacher pendant le stade de la nymphose.

La chenille jaune et noire : définition

La chenille jaune et noire est la chenille du papillon goutte de sang ou carmin faisant partie l’espèce des lépidoptères et sa famille sont les Arctiidae. Cette chenille est très facilement identifiable car elle est zébrée sur tout le corps avec des ronds jaunes et noirs. La chenille jaune et noir a pour particularité de vivre en colonie. On retrouve cette chenille surtout dans le grand séneçon de Jacobée. La chenille finit par mesurer environ 30 mm et on la retrouve entre les mois de juin et de septembre. Elle est toxique. Comme la chenille noire, elle passe son temps à se nourrir ce qui lui permet de se développer très rapidement. A la fin de la saison estivale, la chenille laisse la plante pour aller sur le sol et faire sa métamorphose en chrysalide.

Les papillons blancs ou piéride du chou

La piéride du chou est un papillon blanc de l’espèce des lépidoptères, famille des Pieridae et sa sous-famille sont les Pierianae. Ce papillon est plus grand que les autres espèces de Pieris et la taille de l’aile antérieure est comprise entre 28 et 33 mm. Afin de pouvoir le reconnaître, il a une tâche noire dans son aile antérieure. Afin de différencier le mâle et la femelle, il suffit de voir s’il y a trois autres tâches noires sur les ailes car c’est uniquement la femelle qui les possède. Les ailes antérieures ont un apex jaune avec deux ronds bruns. L’aile postérieur contient aussi une tâche noire sur les deux côtés et elle a une revers jaune. Ses œufs sont jaunes et sont regroupés sur sur une feuilles. Les chenilles sont de couleur verte et jaune avec des traits noirs.
On retrouve ce papillon blanc en Europe et au Maghreb mais aussi en Asie et au Chili. Ce papillon est une grand migrateur qui se déplace en très grand nombre et il est doté d’un vol rapide.

Comment faire pour traiter une invasion de pyrales du buis ?

Il existe différentes façons de traiter la pyrale du buis mais certaines sont peu efficaces. De plus il faut penser à ne pas endommager vos buis. Il y a des solutions naturelles à base de savon noir, de vinaigre blanc ou autres de même que les pièges à phéromone. Cependant comme très souvent, il est préférable de contacter une société spécialisée dans le traitement de la pyrale du buis car ce papillon se développe très vite et il peut ravager tous vos buis en peu de temps. Il vous suffit pour cela de nous contacter afin que nous vous proposions la solution la mieux adaptée à votre invasion de pyrale du buis.

La pyrale du buis : traitement de grand mère naturel et efficace

Afin de lutter contre la pyrale du buis, il existe quelques solutions naturelles et efficaces qui sont aussi peu onéreuse. Il suffit d’avoir quelques produits que l’on utilise tous les jours. Je vous propose à découvrir ces traitements de grand mère naturels et efficaces contre la pyrale du buis.

Le savon noir : il faut utiliser du savon noir 100 % naturel et biodégradable afin de ne pas endommager vos plantes, vos fleurs et autres plantations. Il suffit de mélanger le savon dans de l’eau et de mettre cette solution sur les feuilles. Il faut ensuite laisser agir plusieurs heures et surtout il est important de rincer abondamment. Pour obtenir un meilleur résultat, vous pouvez ajouter à votre mélange de l’huile essentielle de menthe poivrée et une petite cuillère d’huile d’olive. Mettez le tout d’un vaporisateur et pulvérisez sur votre buis.

Le vinaigre blanc : reconnu pour être efficace dans plusieurs domaines, le vinaigre blanc est aussi un excellent produit pour tuer le pyrale du buis. Très simple à utiliser car il faut simplement le mélanger avec de l’eau et de le vaporisez sur vos buis.

Le liquide vaisselle : ce piège naturel et très économique fonctionne parfaitement bien pour lutter contre la pyrale du buis. Il suffit de prendre un seau, une bassine ou autre et de la remplir de liquide vaisselle et d’eau. Vous placez ces derniers sous un lampadaire ou toutes sortes de sources de lumière. Les pyrales du bois étant très attirées par la lumière, elles tombent dans le piège et se noient.

Les huiles essentielles : Les huiles essentielles sont souvent très efficaces pour faire fuir les insectes et la pyrale du buis n’échappe pas à cette règle. Vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de menthe poivrée, de Carvi ou encore d’origan d’Espagne. Mélangez les trois avec de une huile végétale comme le tournesol, l’olive ou autre, du liquide vaisselle ou du savon et de l’eau. Vaporisez le mélange pour faire fuis les chenilles pyrales du buis.

Comment faire pour traiter une invasion de pyrales du buis ?
5 (100%) 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here